La technologie Livinguard détruit plus de 99,9 % du SARS-CoV-2 (prouvé scientifiquement).

« Les textiles de ces masques peuvent donc continuellement inactiver les virus exhalés et peuvent rendre la manipulation de ces masques encore plus sûre à tous points de vue », déclare le professeur Uwe Rösler de l’Université libre de Berlin. « En outre, ces textiles pourraient également contribuer à réduire les problèmes d’hygiène dans d’autres domaines généraux et médicaux, même au-delà de la COVID-19. »

« C’est très astucieux. Beaucoup d’innovation a été nécessaire pour fixer cette technologie sur une surface. Cela semble très efficace. Je n’avais jamais rien vu d’aussi efficace sur les textiles. » Charles P. Gerba, professeur de virologie à l’université d’Arizona

Qu’est-ce que la technologie Livinguard et comment est-elle efficace contre les virus ?

Les matériaux traités par Livinguard capturent et détruisent continuellement les germes.

Étape 1: Capture

Les textiles ou autres matériaux de support traités avec Livinguard ont dans les 24 milliards de charges par cm2. C’est comme un aimant pour les virus et les bactéries. Le traitement Livinguard agit comme un « aimant » positif pour les virus et bactéries, chargés négativement.

Au contact, ces microbes se fixent sur le textile. Cette étape est appelée « capture » ou « adsorption ».

Étape 2: Destruction

L’« aimant » chargé positivement est plus puissant que la charge négative des microbes. Ils cèdent et explosent. Les parois des cellules bactériennes et levuriennes et les enveloppes ou capsides des protéines virales sont rompues, et l’intérieur, désormais inoffensif, s’échappe et se désintègre.

Étape 3: Encore et encore

Une fois que les microbes sont détruits, ils n’ont plus de charge. Ils tombent ou peuvent être lavés. Dès que l’espace qu’ils occupaient sur le matériel est vacant, les charges auxquelles ils étaient attachés sont libérées. Le matériau continue à fonctionner avec ce pouvoir de destruction révolutionnaire de par son étendue (variété de germes), son efficacité (nombre de germes), sa rapidité et sa durabilité.

Quelles sont les bases scientifiques derrière cette technologie?

Le principe à la base de nos technologies est la capacité des surfaces polycationiques à inactiver les micro-organismes, y compris les bactéries, les virus et plusieurs types de champignons, et de le faire sans lixiviation.

Ce principe est décrit dans la littérature scientifique depuis deux décennies, mais sa compréhension et ses applications pratiques ont été limitées. Livinguard s’est appuyé sur ce principe pour inventer et breveter ce qui représente un changement de paradigme par rapport aux approches conventionnelles :

  1. 1. Un ensemble de méthodes pour lier une série de composés cationiques aux textiles et autres surfaces
  2. 1. Une gamme de produits chimiques optimisés pour inactiver les bactéries et les virus, sans utiliser les agents antimicrobiens traditionnels à base de métal comme l’argent, le cuivre, le zinc, etc.
  3. 1. Des méthodes permettant de les combiner avec d’autres propriétés, telles que la déperlance, l’hydrophilie, etc.

Selon la littérature scientifique, il est probable que le mécanisme d’inactivation des virus soit basé sur la rupture de la capside protéique provoquée par l’adsorption de protéines chargées négativement sur la surface chargée positivement, conduisant finalement à la fuite d’ARN non infectieux.

Les tests ont montré qu’après de multiples rinçages ou lavages, le matériau traité (en particulier les textiles jusqu’à présent) conserve ses propriétés sans lixiviation. Cette absence de lixiviation explique la performance antimicrobienne si durable et le fait que ce soit sans danger pour le contact avec la peau.

Comment savez-vous que la technologie Livinguard est efficace contre les coronavirus?

Nous disposons de plusieurs gammes de solutions différentes pour différents types de matériaux de support et différents types d’utilisations. Des chercheurs de l’Université libre de Berlin, à l’Institut d’hygiène animale et de santé environnementale, ont pu démontrer que les textiles traités avec la technologie Livinguard peuvent détruire 99,9 % du SARS-CoV-2 (le virus responsable de la COVID-19).

L’effet de cette technologie est de capturer et de détruire les coronavirus qui entrent en contact avec les tissus traités par Livinguard. Lors de tests effectués selon le protocole ISO 18184, Livinguard Technology s’est montré capable de réduire le nombre de virus SARS-CoV-2 de plus de 99,9 % (le SARS-CoV-2 est le virus responsable de la COVID-19).

Le protocole ISO 18184 est la principale norme internationale pour tester les propriétés antivirales d’un textile. Les chercheurs n’ont pas modifié les spécifications du protocole exigeant un test dans les deux heures de contact (entre les tissus et les virus) après avoir lavé les tissus dix fois. Le protocole exige que les tests soient effectués dans les deux heures car la vitesse de performance est critique. Cependant, deux heures sont nécessaires pour permettre à suffisamment de virus inoculés d’entrer en contact avec les tissus. Le protocole exige des tests après dix lavages pour garantir la durabilité des performances et éliminer tout effet antiviral potentiel causé par la lixiviation chimique.

Lors de tests effectués par différents laboratoires indépendants réputés pour d’autres applications et protocoles de test, notre technologie a démontré une efficacité encore plus élevée contre différents microorganismes en cinq minutes et après cinquante lavages. Nous ne connaissons aucune méthode fiable pour tester l’efficacité en deçà de cinq minutes et n’avons pas effectué de tests au-delà de cinquante lavages. Toutes les affirmations faites sur un produit sont basées sur des tests directement applicables à ce produit.

Est-ce certifié?

Il n’existe pas de certifications applicables à cette technologie en général ; nous vous prions de consulter notre page sur les masques pour en savoir plus sur ses certifications.

L’utilisation d’un masque Livinguard permet-elle d’éviter la COVID-19?

Les textiles traités avec la technologie Livinguard qui sont incorporés dans les masques Livinguard ont été scientifiquement testés pour neutraliser le HCoV-229E, un substitut généralement accepté du SARS-CoV-2 (le virus responsable de la COVID-19). Compte tenu de son effet désinfectant sur le HCoV-229E, nous sommes convaincus que cette technologie permettra de neutraliser le virus responsable de la COVID-19 (SARS-CoV-2). Cette protection est assurée par des utilisations et des lavages multiples, lorsque l’utilisation est conforme aux recommandations.

Toutefois, l’utilisation d’un masque Livinguard ne remplace pas la nécessité d’une bonne hygiène personnelle telle que recommandée par les autorités compétentes et ne peut empêcher l’infection lorsque le masque n’est pas porté et dans les cas où le virus peut pénétrer dans les voies respiratoires par d’autres moyens tels que la contamination croisée par la main de la personne concernée.

Comment le masque Livinguard protège-t-il contre les coronavirus?

Le masque facial Livinguard offre une protection multi-barrières tant à l’utilisateur qu’à son entourage. Nous vous prions de consulter la section « Comment ça marche » sur notre page consacrée aux masques.

Dans quelle mesure le masque Livinguard est-il plus efficace pour protéger contre les coronavirus qu’un masque normal?

Un masque N95 classique filtre les gouttelettes et les particules pouvant être porteuses de coronavirus. Le masque Livinguard utilise également un tel filtre standard dans ce domaine, mais offre une protection supplémentaire en détruisant plus de 99 % sur chaque couche enveloppant ce filtre. D’autres tests sont encore en cours, mais ces résultats montrent déjà une inactivation de plus de 99,99 % au-delà de la filtration standard.

Un masque Livinguard est-il inoffensif pour le porteur?

Nelson Labs a examiné notre documentation et a provisoirement conclu qu’ils devraient pouvoir être utilisés en toute sécurité pendant la crise sanitaire. Nelson Labs effectuera des tests supplémentaires pour confirmer ses conclusions.

La technologie Livinguard n’est-elle utile que pour les masques?

Non, nous allons bientôt lancer des gants et des lingettes en coton confortables et réutilisables, équipés de la même technologie antivirale permanente et auto-désinfectante que celle utilisée pour nos masques. Notre technologie est déjà utilisée dans les produits d’hygiène menstruelle, les filtres à eau et les solutions de boulangerie, ainsi que dans une phase pilote commerciale pour les filtres de climatisation. Toutefois, veuillez noter que nos solutions spécifiques varient, de sorte que l’efficacité contre les coronavirus dans ces solutions n’est pas garantie.

Nous sommes en pourparlers actifs en vue d’accorder des licences pour notre technologie à des marques mondiales de premier plan pour divers produits de consommation, solutions de purification de l’air, produits de soins de santé et d’EPI, etc. comme indiqué sur notre page d’accueil.